Styf911

Six voleurs de motos en prison...

4 messages dans ce sujet

4611905_aab6928e-cccf-11e4-95b6-00151781

 

 

Douze hommes âgés de 27 à 55 ans ont été interpellés mardi 10 mars au petit matin par les enquêteurs de la sûreté départementale des Hauts-de-Seine. Ils sont soupçonnés d’appartenir à un gang de voleurs de motos qui sévissait dans les Hauts-de-seine et à Paris.

 

 

Lors du coup de filet, les policiers ont mis la main sur 83 motos, 77 moteurs, des certificats de cession, des cartes grises, des outils permettant le vol et le reconditionnement des véhicules, 30 000 € en espèces et 4 armes neutralisées. À l’issue de leurs gardes à vue, les individus ont été déferrés. Six d’entre eux ont été placés sous mandat de dépôt et incarcérés. Les autres ont été libérés sous contrôle judiciaire.

Ils comparaitront devant une cour d’assises pour pour recel en bande organisée, vol en bande organisée et association de malfaiteurs en vue de commettre un crime.

Pendant près d’un an, les policiers ont traqué une équipe très structurée et aux méthodes extrêmement efficaces. Ils se sont mis sur leur piste en constatant un nombre important de vols de deux-roues haut de gamme dans le département et selon un mode opératoire identique.

Les voleurs agissaient en deux temps. Une petite équipe de trois personnes intervenait d’abord entre 4 heures et 6 heures du matin. Pendant qu’un des malfaiteurs découpait l’antivol à la disqueuse et cassait le Neiman, un autre se tenait prêt à partir sur un scooter, protégé par un troisième équipéd’une bombe lacrymogène. La moto visée était ensuite poussée jusqu’à une rue adjacente.

Quelques jours plus tard, une autre équipe venait la récupérer avec une camionnette.

Le véhicule était alors transporté jusqu’à des garages à Clamart, Meudon, ou Malakoff, ou dans des boxes.

D’autres membres de la bande se chargeaient de maquiller les motos en frappant un nouveau numéro de série sur les pièces. Numéro qui correspondait à un autre deux-roue destiné à la casse et récupéré chez un épaviste complice. La moto volée prenait alors l’existence légale de l’épave. Si besoin, d’autres membres se chargeaient éventuellement de reprogrammer le véhicule. Ces derniers étaient ensuite revendus sur leboncoin.fr à des prix défiant toute concurrence, entre 10 000€ et 30 000€. Ces vols avaient lieu une à deux fois par jour, parfois trois.

Les individus arrêtés résident dans les Hauts-de-Seine (Colombes, Malakoff, Meudon) et dans le Val-d’Oise (Argenteuil, Saint-Gratien).

La plupart sont déjà connus des services de police pour des faits similaires.

Leur très grande prudence et leur discrétion ont demandé un gros travail d’enquête et de filatures. La sûreté départementale a travaillé en collaboration avec le groupe d’intervention régionale 92 et la compagnie de sécurisation et d’intervention des Hauts-de-Seine.

 

Source: Le Parisien

 

 

PS: Mais c'était eux...chopé 1 an trop tard...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excellente nouvelle !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça c'est fait !!!!!!!

mais il y en a encore , il ne faut pas ralentir les efforts 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

contente quand meme qu'on les est retrouvée même si cela arrive trop tard pour toi... ;)
En esperant que cela continue ;) il n'y a rien de pire que de se faire voler sa monture. 

joys aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant